vers 78° nord à 2H

6 avril 2005 - 2ème jour : de Florø à Kristiansund

diaporama en html5 des photos du 6 avril - carte inter-active du jour

 

2ème jour : de Florø à Kristiansund12 H 24 sur le quai à Ålesund, le ciel est dégagé à 90 % avec un léger voile en altitude ; il y a un peu de vent mais le temps est idéal pour se balader.


 

A Ålesund, un pêcheur nettoit ses filets à bord de son bateau à quai [ou plutôt, amarré aux pontons flottants sur la rive est d'Indre Havn, le petit bras de mer derrière le quai de l'Hurtigruten] avec au bout du nez une goutte brillant à contre-jour dans le soleil. C'est curieux, mais c'est ce détail qui m'a marqué ;) Je n'ai pas osé le photographier... mais de toute façon, il a enlevé la goutte d'un revers de la main.


 

13 H 30, à Ålesund, je reviens vers le port après avoir fait un tour ; je commence à avoir mal à la hanche droite et aux pieds. Il y a 3 pêcheurs de crevettes [si mon père voyait ça : pour lui, ce n'était qu'avec un haveneau dans les trous d'eau entre les rochers de la côte bretonne... mais passionnément] qui vendent leur pêche depuis leurs bateaux amarrés au quai le long de la rue. Apparemment, ils vendent leurs crevettes au litre : l'unité est un pot métallique de la taille d'une boite de conserve rempli à ras bord. Chaque bateau arbore une pancarte "Ferske Reker".


 

Retour à bord du MS Finnmarken, vers 14 H 20 je suis dans ma cabine en train de regarder par le sabord... ce sont des mouettes rieuses... oui ce sont des mouettes rieuses que je vois... ou des tridactyles ? ... rieuses sans doute.

Je suis content de ma balade à Ålesund. C'est la première fois que j'y fais un si grand tour : souvent, il pleuvait ou alors quand je suis venu avec Katell, mes jambes étaient moins bien et l'escale plus courte du fait des horaires d'été [navigation dans Geirangerfjorden dans la journée]. J'ai fait des photos pas mal et surtout ce matin, lors du passage devant le phare, la lumière était très belle sur le phare lui-même mais également sur les montagnes enneigées en arrière-plan. Je fais le tri des photos du matin et le passage du Vestkapp a également été formidable.

15 H 30 dans un des salon du pont 7, Claude Villers nous raconte l'histoire de l'Hurtigruten.


 

20 H au nord de Mølde, nous doublons un drôle de convoi : un sablier [du moins, les installations sur le pont de ce navire ressemblent beaucoup à celles des sabliers déchargeant à Quimper du sable ou du maerl dragué aux Glénan] avec un remorqueur [ou supply-ship ?] 400 m en avant et de même à l'arrière.

page précédante page suivante