vers 78° nord à 2H

8 avril 2005 - 4ème jour : de Brønnøysund à Svolvær

diaporama en html5 des photos du 8 avril - carte inter-active du jour

 

4ème jourAu fait, en arrivant à Bodø, j'ai aperçu un aigle de mer ; je devrais écrire plutôt "bien observé" car contrairement à l'année dernière, je n'ai pas cherché à le photographier cette fois-ci [mais je l'ai quand même signalé à mes convives d'une table voisine] et j'ai eu le temps de bien le regarder aux jumelles par les baies du restaurant.


 

A Bodø après mon bain, j'assiste au retour au port du pneumatique de l'excursion "safari aux aigles" à laquelle j'avais envisagé initialement de participer. Un couple de Français est à bord du pneumatique et enchantés, ils me racontent leur balade : impressionnant, le Satlstraumen, tourbillon généré par la marée dans le goulet de 150 m de large [372 millions de m3 d'eau à la moyenne de 29 km/h à la marée montante et descendante donc 4 fois par jour]. Apparemment, l'embarcation est vraiment allée au sein du "Maelstrom", en toute sécurité en fait car les passagers sont bien installés à bord à califourchon sur des boudins entre 2 arceaux et bien équipés des pîeds à la tête... et puis 225 CV à l'arrière. Ils ont aussi suivi de nombreux aigles de mer.

Un conseil, si vous partez pour cette excursion [je crois que je me laisserai tenter la prochaine fois], ne vous installez pas aux premières places car c'est quand même assez "humide" malgrè la combinaison, les lunettes et autres équipements..

Agnès m'a appris que les aigles ont été "réintroduits" du côté de Bodø [l'aigle est d'ailleurs le "logo" de la ville] et certains d'entre eux sont allés coloniser l'Ecosse.


 

15 H 20, nous sommes toujours à quai alors que nous aurions du partir à 15 H. L'activité du port est assez importante : en 15 mn, 2 catamarans rapides sont partis, un autre est arrivé, un ferry est parti, apparemment pour Moskenes aux Lofoten. "This is a message for [ag-nes], [ag-nes], the french group manager..." nous fera sourire à chaque fois que Petter, le "courrier" appelle Agnès sur la sono du bord.

Finalement, nous quittons Bodø et durant la traversée du Vestfjord [vest = ouest], Claude Villers nous parle à propos de "... Jules Verne et le Maelstrom..." puis "l'énigme des aurores boréales". Pendant la conférence, je guette un peu par les baies, l'approche des Lofoten mais le ciel est couvert avec toujours un plafond bas. Nous arrivons à Stamsund pratiquement dans le brouillard.


 

Après le diner, je vais faire une petite balade autour du port de Svolvær en compagnie de Brigitte et Patrick, un couple nantais et au retour, boire une bière dans un café sur le quai. En contrebas du quai, des morues sèchent sur le gréement des petits bateaux de pêche.

page précédante page suivante