vers 78° nord à 2H

9 avril 2005 - 5ème jour : de Stokmarknes à Skjervøy

diaporama en html5 des photos du 9 avril - carte inter-active du jour

 

4ème jourAu Polarmuseet, un groupe de visiteurs devise en Français. Comme je sais qu'Isbjørnen II, l'ancien baliseur des phares et balises groënlandais à bord duquel, j'ai navigué au Spitzberg en août 2003, est à Tromsø afin d'accueillir et servir de "refuge" à des skieurs de randonnée dans les Alpes de Lyngen voisines, je leur demande s'ils y embarquent. Ils me répondent par la négative et sur le chemin du retour, je les vois ensuite embarquer leurs bagages et skis à bord d'une bellegoëlette en bois. Apparemment, le ski de randonnée à partir d'un bateau se pratique de plus en plus ici : on débarque le matin dans un fjord, on part pour une balade et et on retrouve le bateau dans le fjord voisin le soir.


 

Vers 18 H, un petit bateau de pêche arrive au port de Tromsø dans une belle lumière et je le photographie. Rentré chez moi, je me rends compte que je l'ai déjà photographié le matin alors que nous le doublions entre Harstad et Finnsnes.


 

Près du MS Finnmarken, des marins russes repeignent le tableau arrière de leur navire "Nevskyi". Ce n'est pas un bateau de pêche apparemment, peut-être un petit navire-usine ?


 

18 H 30, nous quittons Tromsø sous un ciel pratiquement dégagé et la navigation de cette fin d'après-midi est vraiment très belle jusqu'à Skjervøy : la lumière du soir éclairent les sommets [1400 à 1600 m] des montagnes à l'est, les Alpes de Lyngen. Beaucoup de passagers sont à l'avant du pont 5, qui à photographier, qui à filmer, qui à admirer... C'est vraiment une nouvelle découverte pratiquement à chaque minute car Grøtsundfjorden où navigue actuellement le MS Finnmarken, serpente entre le continent et des îles et donc nous découvrons de nouveaux paysages, de nouveaux éclairages au fur et à mesure de notre navigation d'une "virage" à l'autre.


 

 

page précédantepage suivante