pages d'hôtes : Ronald

Ronald a navigué en juillet 2004 à bord du Polar Star. En principe, le programme prévoyait d'effectuer le tour du Spitzberg en passant par le détroit d'Hinlopen [sur l'image satellite, c'est le détroit au sud de Lagøya (n° 4) séparant le Spitzberg lui-même de Nordauslandet, l'autre grande île de l'archipel du Svalbard]. Bien que le navire soit un ancien brise-glace reconverti dans les croisières dans les hautes latitudes, les glaces étaient encore trop importantes dans le détroit pour permettre le passage. Le Polar Star a donc navigué vers le nord-est du Svalbard et a même atteint l'île de Kvitøya [n° 1 sur l'image satellite ci-dessous] , très rarement visitée, par 33° de longitude est [télécharger une carte très légère ].
Si vous aussi, vous êtes baladé(e) tout là-haut et désirez que je mette en ligne quelques unes de vos photos dans une page comme celle-ci, écrivez-moi.
Hurtigruten-France commercialise les croisières à bord du Polar Star : voir ici
Cliquez sur les vignettes pour les agrandir dans une fenêtre ; pour refermer cette fenêtre, cliquez sur la photo agrandie.
Sur cette photo prise de l'espace en aout 2003, j'ai marqué à l'aide de pastilles rouges les lieux où ont été prises les photos présentées sur cette page. Pour chaque photo ci-dessous, un numéro permet de repérer le lieu sur l'image satellite à l'aide des numéros insérés dans les pastilles.

 
Ronald vous présente donc quelques unes de ses photographies prises à toute heure du jour et de la "nuit".
[n° 7 sur l'image satellite] Le port de Longyearbyen à 02h00 au moment de notre départ matinal pour Tromsø et les Lofoten [on aperçoit le bateau rouge des services du gouverneur du Svalbard amarré là-bas à l'ancien quai].

 
[n° 6 sur l'image satellite] Une vue d'une habitation à Barentsburg, la colonie Russe [une mine de charbon encore exploitée par des Russes et des Ukrainiens].
La glace brisée (ici après notre escale à Barentsburg) attire les mouettes.

 
[n° 5 sur l'image satellite] Deux d'une série d'environ 8 photos qui montrent le glacier "Smeerenburgbreen" en train de se fissurer, faisant une vague qui a fait bien peur aux gens assis dans notre zodiac, le plus proche de la chute!

 
[juste au sud de Smeerenburgfjorden n° 5 sur l'image satellite] Le Polar Star au matin dans le Magdalenefjord. Ce fut notre dernier contact avec la "civilisation" pendant quelques jours. A part les deux voiliers, il y avait deux jeunes "policières" (agents du Gouverneur) fort jolies pour garder un oeil sur le site. Elles logeaient dans une petite hutte; on les a retrouvées en fin de voyage près d'un autre lieu historique - Sallyhamna.

 
[n° 4 sur l'image satellite] Deux morses un peu plus réveillés que les autres sur Lagøya.

 
[n° 3 sur l'image satellite] Un ours en approche près de Sjuøyane [les Sept Iles]. Le lendemain, un autre ours est venu à environ deux mètres du navire, et semblait vouloir y monter un moment.

 
[n° 2 sur l'image satellite] La glace au large de Storøya

 
Je pense avoir compris que cette sorte de goéland s'appelle un labbe pomarin - un "Pomarine skua" selon l'un des guides mais n'ai pas les livres de référence pour vérifier... Photo prise vers les 3 heures du matin!
[Il s'agit bien d'un labbe pomarin. En voici un extrait de la description dans "Faune et flore du grand nord" édité par GNGL http://www.gngl.com : "longueur : 53 - 55 cm - envergure : 120 - 132 cm - poids : 500 - 700 g - Rectrices centrales (plumes centrales de la queue) dépassant de 6 - 10 cm, légèrement vrillées et à bout arrondi. De grande taille et corpulent, mais plus léger que le grand labbe, bec brunâtre crochu, pattes noires. .../... Il ne fait que visiter le Spitzberg sans y nicher..."]